• Facebook Social Icon

Les Ambassadeurs et Alexis Kossenko concrétisent le rêve d’un orchestre européen réconciliant le jeu des instruments historiques avec un vaste répertoire jusqu’alors morcelé par les spécialisations. A la fois messagers sincères, interprètes passionnés et créateurs inspirés, ils ont pour mission un partage non élitiste de l’infinie palette d’émotions portée par l’expérience de la musique.

 

Traçant leur voie à l’écart des dogmes, des modes et des écoles, Les Ambassadeurs poursuivent un idéal d’éloquence – où la grammaire des instruments d’époque, l’art rhétorique et l’instinct musical ne s’excluent pas l’un l’autre.

 

Parmi leurs différents projets, qui incluent un travail en profondeur sur Rameau, Purcell, Mozart et Rossini, Les Ambassadeurs accordent une place toute particulière à la redécouverte de la Hofkapelle de Dresde au temps de Bach ; qualifié alors de « plus bel orchestre du monde » pour sa discipline exemplaire, la virtuosité de ses instrumentistes, ses couleurs chatoyantes qui en font le premier orchestre « moderne », il était aussi un extraordinaire symbole européen où se côtoyaient des musiciens de toutes origines, et où furent cultivés les styles italiens, français et allemand qui donnèrent naissances aux « Goûts Réunis ».

 

Les Ambassadeurs et Alexis Kossenko se produisent dans toute l'Europe, à l'invitation de salles de concert et festivals prestigieux : Salle Gaveau, Opéra Royal de Versailles, Concertgebouw de Bruges, Vredenburg d'Utrecht, Biennale de Weimar, Mozartfest de Würzburg, Festivals de Beaune, de Pontoise, de Regensburg, de Paradyz, de Poznan, de Sofia, etc... Ils collaborent régulièrement avec des chanteurs de premier plan tels que Sabine Devieilhe, Anders Dahlin, Reinoud Van Mechelen, Francisco Fernandez Rueda, Blandine Staskiewicz ou encore Delphine Galou.

 

En 2013, ils inaugurent chez Alpha une série de disques intitulée "per l'orchestra di Dresda" dont le premier volume, consacré à Vivaldi, reçoit un accueil enthousiaste de la critique. Leur disque Rameau avec la soprano Sabine Devieilhe (Erato), qui s'est vu décerner le Diapason d'Or de l'Année 2014, le Diamant d'Opéra Magazine, le Prix Caecilia et Grand Prix de l'Académie Charles Cros, est d'ores et déjà un best-seller. Trois nouveaux enregistrements viennent de paraître : musique de chambre de CPE Bach (Alpha), un récital d'airs d'opéras de Haendel et Vivaldi ave Blandine Staskiewicz (Glossa), Ouvertures et Concertos de Telemann (Alpha), ce dernier récompensé par un “Choc de Classica”.

 

Parmi leur prochains projets, mentionnons une tournée Rossini avec Sabine Devieilhe, des concerts avec Blandine Staskiewicz et le projet “Tempesta”, une tournée de 23 représentations des Noces de Figaro (mise en scène de Galin Stoev), des invitations du Wigmore Hall à Londres, du Festival de San Diego (USA), du Festival de Potsdam (Allemagne) ; les représentations triomphaes de Tamerlano de Haendel en 2014 débouchèrent sur une résidence à l'Opéra de Poznan qui débutera en 2016 avec Rinaldo.